Explications des menus et autres écrans de Google Buzz sur mobile

Pour faire suite à mon précédent billet, je vous propose maintenant les écrans d’accueil de Google Buzz sur mobile (iPhone par exemple ici). Et puis quelques explications à la clef.

Menu principal Google Buzz mobile

Menu principal Google Buzz mobile

En fond d’écran, vous pouvez voir Google Maps positionné sur le quartier du vieux Tours. Je décide ensuite d’accéder au menu principal de Google Buzz qui me propose peu de fonctions mais des essentielles. J’utilise cependant la version anglaise de Google Buzz. Je ne sais pas encore si une version française mobile est disponible 😉

  • rechercher un endroit à l’aide de Google Maps (bouton Search Map). Idéal pour découvrir les buzz aux alentours de l’endroit ciblé par vos soins.
  • obtenir une direction vers l’endroit géolocalisé d’un buzz (bouton Get Directions).
  • un problème qui peut se poser c’est bien la multiplication des buzz sur une zone géolocalisée. La carte de cette zone devient vite illisible. Et puis les buzz ça a une durée de vie, ça nait, ça vit, ça meurt. Donc le bouton Clear Map vous permet tout simplement de nettoyer la carte des anciens buzz. Attention cette fonction est radicale. vous ne verrez plus apparaître les buzz précédents le nettoyage de la carte.
  • De l’aide et les conditions d’utilisation classiques via le bouton Help and Terms.
  • L’inévitable bouton Sign out pour quitter proprement Google Buzz après une certaine addiction 😉
  • Le fameux bouton Layers qui vous propose d’accéder au menu ci-dessous :

Satellite, Trafic (en français svp), Latitude, Buzz, …

.

  • Le bouton Layers vous permet d’appliquer différentes fonctionnalités aux cartes de Google Maps. Je vous rappelle, Google Buzz est un mashup (un concentré de services associés pour servir une fonctionnalité majeure). Dans le cas de Google Buzz, Google Maps sert à la représentation cartographique de la géolocalisation des buzz et de votre position (et nous verrons que celle des autres internautes qui buzzent (ou non) peut être également disponible). Ainsi, la représentation visuelle du mashup qu’est Google Buzz s’effectue la plupart du temps sous forme de fines couches (d’où le terme de layers) de fonctionnalités qui se complètent. Exemple sur Google Maps, vous pouvez combiner les affichages des cartes Satellites, de l’évolution temps réel (presque!) du trafic routier, de votre propre géolocalisation (et celles des internautes qui partagent la leur) et de l’affichage des buzz.

Enfin, une utilité mobile à Google Latitude ?!

Intéressons-nous à la fonctionnalité communément appelé Google Latitude sur Internet et qui vous permet de fournir une position (+ ou – précise) de votre personne sur la planète à toutes personnes qui consultent votre profil Google. Il est tout aussi facile de comprendre Google Latitude comme la possibilité qui vous est offerte de voir où se trouvent vos amis sur la planète (ou simplement plus près de vous!). Evidemment, cette fonctionnalité ne s’applique pas d’elle-même et nécessite votre accord pour être activée. L’intérêt de Google Latitude, enfin à mon sens, est de provoquer à moindre échéance des rencontres entre internautes (ou vos amis) d’une même géolocalisation. Si vous détectez en utiisant Google Buzz des personnes qui sont à moins d’un kilomètre de votre position et que vous les connaissez, c’est toujours l’occasion de les rencontrer. Evidemment, si vous désirez passer une soirée ou un week-end tranquille avec votre chat ou votre amoureu(se/x), n’activez pas Google Latitude. Ce qui est bien avec Google Latitude, c’est qu’une fois désactivé, votre dernière position publique (connue pour les autres) n’est plus diffusée. Vous disparaissez de la carte.

3 Comments

  1. dadavidov · 18 février 2010 Reply

    Franchement, pour l’instant je ne vois vraiment pas l’intérêt de buzz… A part faire doublon avec twitter ou mes flux google reader, l’intérêt du service est très minime !

    • Vincent · 18 février 2010 Reply

      J’avoue ne pas être convaincu non plus. Je pense que l’objectif était de concurrencer Twitter en profitant du nombre d’inscrit à Gmail mais je reste septique…

      • Julien Lavergne · 18 février 2010

        Google Buzz s’avère actuellement trop fouilli à mon goût. Pour l’instant il fait doublon avec Twitter. Peut être que Google fera évoluer le service dans un sens de complémentarité.

Laisser un commentaire