Selon Christophe Barbier « Sur Internet, on ne travaille pas »

Non vous ne rêvez pas le 06 avril 2010 un journaliste sur LCI (enfin peut-on réellement lui donner ce titre) arrive à sortir une connerie aussi énorme que « Sur Internet, on ne travaille pas » et cela ne le choque absolument pas !

Je vous laisse la possibilité de voir de vos propres oreilles 😉 cette séquence improbable (entre 1 minute 15 secondes et 1 minute 45 secondes) qui peut aisément faire la préface d’un bouquin interactif imaginaire intitulé « Comment la télévision ne comprend rien au web et ne mérite qu’une chose disparaitre très vite ! »

Monsieur Christophe Barbier merci de nous montrer à quel point s’approcher de la télé peu être néfaste pour la santé mentale d’un individu ! Un conseil amis internautes éteignez votre télé et jetez là vite 😉


Ils en parlent aussi:

6 Comments

  1. Léti · 6 avril 2010 Reply

    Si tous les travailleurs du web s’arrêtaient une journée il se rendrait peut-être compte …

  2. Tweets that mention Selon Christophe Barbier « Sur Internet, on ne travaille pas » | Freetux -- Topsy.com · 6 avril 2010 Reply

    […] This post was mentioned on Twitter by Yoann Démare, Haut Debit. Haut Debit said: Selon Christophe Barbier « Sur Internet, on ne travaille pas » http://goo.gl/qMSr […]

  3. HalcyonART · 7 avril 2010 Reply

    Si ont devait jeter tout ce qui diffuse des bêtises sur un réseaux, ont pourrait sérieusement remettre en question la majorités d’entre eux !

    Ceci dit, il fait clairement allusion au fait de recouper des informations mais c’est mal exprimé.

    Par contre grosse faute de frappe dans le premier téléscripteur qui apparait en dessous du journaliste : « le tochon brûle ».

  4. Axonn · 7 avril 2010 Reply

    Je confirme que je ne travaille pas sur internet. Parce que je n’ai pas internet au travail — et si je l’avais, ce serait avec IE6 ! Mais un collègue m’a recommandé de m’informer sur un freeware qui pourrait nous être utile. Et je le télécharge ce soir pour l’amener au bureau demain.

    Celui qui affirme qu’internet ne sert à rien pour le travail, ou bien doit me fournir GPUmat sans utiliser internet, ou bien est un abruti total. Si vous ne savez pas ce qu’est GPUmat mais que vous pensez que c’est évident qu’il y a des outils très utiles qu’on ne trouve que sur internet, c’est très bien (que seuls ceux qui utilisent Matlab souvent cherchent ce qu’est GPUmat, ça n’a pas d’intérêt pour les autres). Mais quelqu’un qui pense pouvoir dire qu’internet ne sert à rien pour le travail, et pense que ne pas savoir quels outils formidables pour moi sont disponibles sur internet n’est pas un problème pour donner son avis, c’est clairement un abruti.

    Mon exemple permettant de montrer qu’internet sert aussi à ceux qui ont des boulots d’études, pas qu’à la com et métiers de ce genre.

    Pour le « cela ne le choque absolument pas » : il est typique des médias d’autoriser la critique d’internet sans sourciller. Vous pouvez sans problème dire sur un plateau « internet est plein de pédophiles ». Par contre, la bannière « chômeurs, pédophiles, consanguins : bienvenue chez les Ch’tis » avait été un scandale national. Personnellement je ne vois pas la différence.

  5. Dr Nod · 13 avril 2010 Reply

    Christophe Barbier est un bon journaliste, mais il est vieux, point barre.

    Plutôt que de rentrer dans la polémique de savoir ou non s’il ce qu’il dit est profondément réfléchit, je me contente de penser qu’LCI (ou le groupe TF1) est par défaut une chaine de vieux.

    Pour moi, le terme vieux signifie être légèrement dépassé.

    Pourquoi lui porter du crédit alors qu’il n’a pas d’expertise dans ce domaine?

    Hey les enfants, on est en france …

  6. wubijacq · 20 juillet 2010 Reply

    C. Barbier n’est pas un bon journaliste il est pistonné c’est tout il essaie de faire aussi bien que son maître Cayrol qui est souvent obligé de le reprendre en douceur et courtoisement

Laisser un commentaire