Les parents ne savent pas ce que les jeunes font sur les réseaux sociaux

facebook-macro

Les média sociaux, notamment Facebook et Twitter, ont explosés récemment. Et comme la plupart du temps sur le web après une période ou ses services étaient « the place to be », où les Trendsetters étaient présents en masse, voici venus le temps ou se sont les jeunes et les ados qui vont prendre possession des lieux.
Et comme bien souvent les parents ne vont pas comprendre ni s’intéresser particulièrement aux problèmes que peuvent poser ce type de plateforme. Une étude publiée par Common Sense Media nous apprends que:

  • 37% des jeunes disent utiliser les réseaux sociaux pour s’amuser et se moquer d’autres étudiants, mais seulement 18% des parents pensent que leurs petits anges font se genre de choses.
  • 13% des ados avouent poster des photos et des vidéos d’eux nus ou à demi nus. Seulement 2% des parents disent que leurs enfant l’ont déjà fait.
  • 24% des jeunes disent qu’ils se connectent sur le compte d’autre personnes sans autorisation, alors que 4% des parents le disent.
  • 28% des jeunes ont déjà publié des informations personnelles qu’ils ne dévoileraient normalement pas en public, mais 16% des parents disent que leurs enfants l’ont déjà fait.

Ces chiffres peuvent paraitre alarmants, mais montre qu’il ne sert à rien d’interdire l’accès au média sociaux aux jeunes.

La meilleure façon de réagir est de s’intéresser à ces nouveaux usages et d’en parler avec ses enfants.

Pour en savoir plus l’utilisation des réseaux sociaux n’hésitez pas à vous rendre dans les différentes webschools déjà existantes (Webschool Tours,Webschool Blois,Webschool Orléans,Webschool Montluçon) ou à me contacter.


Source: LA Times | Crédit photo: Gauldo

2 Comments

  1. Manny · 10 août 2009 Reply

    Je pensais pas qu’on avait autant d’exhibitionnistes chez les jeunes, 13% c’est énorme !

    • Vincent · 10 août 2009 Reply

      En même temps il faut prendre du recul par rapport à ces chiffres qui concernent essentiellement les États-Unis, mais ils sont en général un bon baromètre sur ce qui va se passer en europe.

Laisser un commentaire