Bubamara, Vaguement la Jungle

En ce premier vrai dimanche d’été ce fini les férias de Bayonne. Malheureusement cette année je n’aurais pas grossi le rang de cru 2007 des festayres comme je le fait chaque année depuis 11 ans. Manque d’organisation, de finances et d’accompagnement auront eu raison de mon pèlerinage annuelle.
Pour moi, point de course de vachette, de championnat de luge sur les pentes des remparts, de litres de sangria ingurgités, de nuit en vrac dans une tente ou une voiture et encore moins de repas dans les cidreries, d’apéro au machicouli et de soirée dans les Peñas.
Mais je ne m’en suis pas laisser compter je met à profit ce temps pour me remettre à jour et profiter des gens qui m’entoure. Au programme soirées sur Tours et sa célèbre Place Plumereau, Cinéma (cela faisait presque un an que j’avais pas mis les pieds dans une salle), théâtres, visites des châteaux, , Restos, Séances photos et farniente autour du lac.
Rien que des bonnes choses quoi !!!!!

Alors pour vous permettre de partager avec moi quelques moments du quotidien j’ai décidé de vous illustrer certains épisodes grâce à la musique. Je vais donc me lancer.

L’intro mélangeant un son lent et pesant à un tintement clair et rythmé illustre exactement mon réveil. Après une courte nuit (4h->9h) je me réveil un peu embué grâce à un magnifique rayon de soleil qui me réchauffe malgré le fraîcheur encore palpable de la nuit.

La journée avance avec un rythme propre aux journées chaude des îles, lentement mais sûrement, rythmé par des choses très quotidiennes (cf. bruit d’animaux). Progressivement le rythme s’accélère, d’autres personnes interviennent et m’influence et la journée se poursuit.

Un brin de folie par ici un peu de sérieux par là et mes envies et idées me rattrape. Me voila en excellente condition mon cerveau est en ébullition c’est parfait j’en profite je me pose et je prend le temps de réfléchir jusqu’à n’avoir plus rien à me dire.

Chargé de toute cette énergie j’en profite pour exécuter les tâches ingrates que je repousse sans cesse. Je suis vraiment bien aujourd’hui et je pense qu’elle se finira comme cette chanson d’un coup d’un seul pour aller récupérer les heures d’hier mais avec la satisfaction de d’une journée douce et agréable.

Laisser un commentaire